Jour 12 - De retour en forêt!

Esprit de famille – Gracieuseté de Éric Petiquay

… 17 kilomètres sur la route pavée…. 4 à 5 kilomètres sur la neige molle, donc en raquettes et pour finir, un 2 kilomètres sur une piste de motoneiges tapée. La route est belle…. J’ai averti les marcheurs de se ménager et de ne pas aller trop vite… on doit garder nos forces le plus possible pour la journée de mardi qui sera la plus exigeante de toute l’expédition; nous marcherons alors 25 kilomètres en montant!

Un chien vagabond nous suit depuis Mont-Cerf. Une femelle en fait. Elle semble bien nous avoir adoptés. Elle a environ 1 an. Elle a déjà eu une portée; elle est gris-beige. Elle nous suit partout! Si quelqu’un la reconnait, veuillez envoyer un message sur le site web, on prendra des arrangements pour la remettre à son propriétaire. L’autre chien du groupe, Oreol le chien de Rob, fait la belle vie! Libre, il est gâté par tout le monde! Qui a dit que la « vie de chien » était désagréable!

Je marche avec Rob et Mario en discutant; je pense aux gens de Rapid Lake que nous verrons bientôt. Nous vous souhaitons santé et bien-être; nous avons tous très hâte de vous voir!

Nous discutons de la problématique autochtone. En ce sens, notre marche est importante pour développer notre autonomie en tant que peuple. La solution est intérieure, on doit développer « l’empowerment » intérieur et ceci ne peut pas venir de l’extérieur. Nous améliorerons la situation autochtone qu’une fois que nos gens auront développé cette force intérieure. Comme je disais au Chef Whiteduck hier : « Le jour où les communautés autochtones marcheront d’un même pas, parleront d’une même voix… Nous pourrons alors aller de l’avant et contribuer nous aussi à l’essor du pays. »

Nous commençons à arriver au camp vers les 15 h 30. La fatigue nous gagne plus rapidement…J’avais bien hâte d’arriver; j’ai les talons qui brûle et j’ai peine à m’endurer! Ce fut une dure journée! Nous souperons ce soir de ragoût, de soupe à l’oignon et d’une bonne dégustation de fromages la Cabriole…. et de thé!

Ce soir, nous aurons le temps de fraterniser en nous préparant mentalement pour la journée de mardi. S’il vous plait, ENVOYEZ-NOUS L’ÉNERGIE ET LA FORCE NÉCESSAIRE! Mamuitun, c’est aussi pour ceux qui sont au loin!