Ce matin, Mme Robertson nous a amenés au kilomètre vingt-trois à 8 h 30. Jasmin Flamand est par la suite venu cherche nos effets personnels puisque ce sont les Attikameks qui nous ont pris en charge à partir de ce moment-là. En route, nous avons rencontré plusieurs dizaines de personnes de tout horizon qui nous ont offert gâteaux, beignes, eau et jus. Nous avons entre autres rencontré le Chef Christian Awashish et son épouse, Doreen Picard. Nous avons dîné à 12 h 30, ayant pris un peu de retard dû aux activités sociales nombreuses… La journée était superbe et une petite brise venait chasser les moustiques. Les camionneurs étaient compatissants et ralentissaient à leur passage. Un peu plus tard sur la route, nous avons rencontré Yvette Chaichaï, directrice du Centre de santé d’Opitciwan. Cette dernière nous a fait savoir que les gens de la communauté d’Opitciwan nous attendaient avec impatience lundi, ce qui nous a donné beaucoup de motivation. Nous avons eu de très belles discussions tout au long de la journée. Guy nous a rappelé l’importance de prendre la longue route qui mène vers la vraie vie au lieu des petits raccourcis. C’était très émouvant. Jennika a fini en premier au kilomètre 62 et plusieurs personnes nous attendaient au kilomètre 68. On nous a amenés au campement de M. Joseph Awashish et de sa famille, sur son territoire de chasse. En tout, une vingtaine de personnes s’y trouvaient. On nous a donné un bain de pieds avec des herbes médicinales et nous avons mangé de la perdrix, du doré, de l’orignal, de la banique, du pain vapeur, des gâteaux et de la pâte de bleuets. Tout était délicieux et nous avons été reçus comme des rois. Nous avons fait les lits et nos hôtes ont placé des pierres chaudes dans notre campement. Ils nous ont assuré qu’ils remplaceraient les pierres chaudes pendant toute la nuit pour que nous puissions garder une certaine chaleur. Quelle délicate attention! Demain, nous déjeunerons vers 6 h 30 et nous devrions partir à 7 h du kilomètre 68 pour nous rendre au kilomètre 62. Puis, Jasmin Flamand devrait nous ramener au kilomètre 68 et de là, nous repartirons dans la bonne direction vers Opitciwan. Nous devrions coucher au kilomètre 104.