Jour 4 - Une belle journée sur la rivière

Après une bonne nuit à l’aréna de Mattawa, nous nous sommes tous levés au son de Florent Vollant et Kashtin et avons commencé à nous préparer pour le départ. Je me suis rendu au Tim Horton avec de Roger Cantin, pour ramener du bon café et des douceurs à tout le groupe pour accompagner le déjeuner copieux au « Chez Galbrand » (notre chef cuisinier est en fait notre logisticien)! Des œufs brouillés au jambon et toasts sont au menu. Au grand air, les déjeuners sont encore meilleurs! Je remercie les gens de Mattawa pour nous avoir permis de passer la nuit au sec.

Nous rejoignons nos rabaskas où nous les avions laissés la veille, à un endroit que l’on appelle la pointe des explorateurs. Là, sous les caméras de l’équipe de Radio-Canada, nous formons notre cercle de partage. Cet endroit est important, car les voyageurs arrivaient de Montréal et s’engageaient vers la Baie Georgienne et les Grands Lacs. D’ailleurs, le nom « Mattawa » signifie « la rencontre des eaux » en ojibwé. Aussi, c’est un endroit de rencontre où les Premières Nations échangeaient des biens.

Après les prières, j’ai accueilli nos nouveaux pagayeurs, Brigitte, Rachelle et Roger puis nous prenons notre départ. Tantôt le soleil brille, tantôt une pluie fine tombe. Nous avons un vent de dos; de temps en temps, les pointes de vent nous poussent à 10 km/h, mais notre vitesse de croisière est de 7.5 km/h. Nous prenons le temps de faire quelques arrêts santé… C’est une belle journée de canotage, tout le monde se sent bien. On surfe sur les vagues… les canots côte à côte, au même diapason! C’est beau! Nous devenons des rameurs aguerris, musclés et en grande forme.

Nous arrivons à Deux-Rivières, au Antler’ s Lodge où nous montons nos tentes. La « Popotte à Galbrand » s’installe aussi. Nous aurons droit à un souper savoureux : une soupe thaïe commanditée par nos amis de Radio-Canada, des hamburgers et poivrons cuits! Nous mangeons au soleil, tous ensembles.

Je dédie cette journée aux autochtones d’Ottawa…. tous, de toutes origines ainsi que toute la communauté non autochtone que j’invite chaleureusement à venir nous rencontrer le 4 octobre à Ottawa, pour venir célébrer l’amitié avec Innu Meshkenu et rêver pour un meilleur futur pour nos enfants….. Et parlant d’enfants, je pense à vous, Xavier, Zoé et Sophie; j’aimerais tant avoir la chance de faire une expédition canot-camping avec vous!