Ce matin, nous nous sommes levés à 6 h avec un bon café. Rocky Buckell, de Mashteuiatsh, est venu nous chercher à 7 h et nous sommes partis à 7 h 30 du kilomètre 66 de la route 167. À environ midi, nous sommes arrivés à l’intersection de la route 167 et de la route menant à. Le temps était beau malgré quelques mouches, mais comme à l’habitude, le vent s’est levé pour chasser les moustiques. De plus, une pluie nocturne faisait en sorte que la route, non asphaltée, était moins poussiéreuse. Au cinquième kilomètre, nous avons mangé dans le camion de Rocky. Nous repartis peu après et avons mis nos masques de chirurgiens contre les nuées de poussière ainsi que nos lunettes de protection. Nous avons marché jusqu’au kilomètre 20 et j’ai même couru les trois derniers kilomètres en treize minutes. Par la suite, j’ai su que les camionneurs pensaient que je courais après les caribous… Au 23e kilomètre, Rocky, Guy et Jennika sont venus me chercher et m’ont ramené au camp. Au menu ce soir : tourtière et banique fraîchement faites ainsi que de nombreux desserts. Nous nous sommes soignés les pieds et malheureusement, l’état du talon de Guy avait empiré; son ampoule avait grossi. Nous nous sommes couchés tôt, ce qui nous a fait le plus grand bien.