Jour 14 - Pow-wow

Nick se lève le premier; Mathieu et moi en faisons autant. Ce matin, nous déjeunons de pain doré du chef Maxime, qui est maintenant à Chicoutimi. D’ailleurs, c’est aujourd’hui son anniversaire et nous la lui souhaitons pleine de joie et de plaisir.

Nous nous dirigeons ensuite l’école Rainbow, l’école primaire de Waswanipi. Nous y rencontrons plusieurs groupes d’élèves de première à sixième année. C’est toujours un grand plaisir de rencontrer les petits; ils sont très à l’écoute et excessivement réceptifs aux histoires. Je leur raconte donc la mienne, ma vie …mon enfance. Je leur explique l’Innu Meshkenu aussi. Et j’invite Nick à dire quelques mots aux petits, à raconter son histoire. Alors, il s’exécute… et je suis ravi! Il prend le défi au sérieux et, grande première, c’est lui qui fait la cérémonie du bâton avec les petits! Je peux, pour la première fois en 7 ans, admirer la scène de l’extérieur! Nick tenant le bâton des milles rêves et les petits qui se rassemblent autour de lui pour apposer leurs mains sur le bâton, fermer les yeux solennellement et y déposer leurs rêves d’avenir! Un sentiment de grande fierté m’envahit; je réalise soudain la continuité possible pour l’Innu Meshkenu! Nick en est la preuve. Il est venu faire le périple avec nous pour lui en premier lieu… Et bien, le périple s’est transformé en « cours intensif » d’ambassadeur-champion de l’Innu Meshkenu.

Après le diner, nous nous rendons à l’école secondaire Willy J. Happyjack Memorial. La rencontre se tient dans la bibliothèque en collaboration avec la police des forces de la régionale crie, M. William Saganash. Il vient de Chisasibi  pour donner un atelier sur la prévention de l’intimidation, mais aussi de criminalité, de drogues. L’essentiel du discours est de dénoncer l’intimidation, la violence et la cyberintimidation qui est un cancer dans nos communautés. Nous alternons nos messages et je partage aussi mon expérience face au suicide et la maladie mentale… Je les incite à toujours choisir la vie, Choose life, la mort n’est pas une option! Que dans de telles situations, c’est souvent plus difficile de faire ce choix, mais que c’est le meilleur que l’on puisse faire. Je demande à Nick de partager avec les étudiants son expérience de vie, ce qu’il fait expressément. La dynamique est particulière; Nick a pratiquement le même âge que les étudiants présents, ce qui donne une tout autre portée au message autant pour Nick que pour les étudiants. Les étudiants se reconnaissent en Nick qui en retire une grande motivation. Nick est un beau modèle, un beau jeune homme qui a décidé de prendre sa vie en main pour le meilleur.

Une jeune fille vient à la fin de la présentation pour me faire part de son désir d’aller faire sa médecine. Elle me demande comment s’y prendre. Je lui dis qu’il est important de bien équilibrer sa vie, de faire du sport, de nourrir son esprit non seulement de ses études, mais aussi de culture dans le but d’avoir un corps sain et un esprit sain. Je lui dis aussi qu’il y a des programmes particuliers au Québec pour les autochtones désireux d’aller en médecine… Une belle jeunesse sérieuse qui réussira à être admise, ce qui me ferait très plaisir!

Par la suite, je donne quelques entrevues radiophoniques pour la radio locale, de la grande nation crie, ainsi qu’un message pour les gens du colloque.

Nous sommes appelés; on nous demande de nous rendre au plus vite au nouveau centre sportif pour prendre part au pow-wow; nous y sommes les invités d’honneur! On m’offre en cadeau une magnifique chemise de pow-wow et une plume d’aigle; Mathieu et Nick reçoivent aussi des présents. Nick a reçu une superbe poche à tabac cérémonial en cuir avec dessus une broderie en forme de loup. Et nous nous joignons au groupe pour la danse traditionnelle.

Je voudrais tous les gens de Waswanipi pour l’accueil grandiose; Irene Otter et Caroline Happyjack, Erika Eagle et tous autant que vous êtes qui ont de près ou de loin participé à la réussite de cet accueil. À tous…MEEGWETCH TSHINASHKUMITIN!! On apprécie beaucoup!

Mistissini, on s’en vient! Nous nous rencontrerons demain!!