C’est dimanche soir, en compagnie de Guy Bacon, d’Éric Hervieux et de Mathieu Robert que je suis arrivé à La Doré où nous avons passé la nuit. Nous y avons rejoint les étudiants et résidents en médecine de l’Université de Sherbrooke du Pavillon UQAC (Université du Québec à Chicoutimi) ainsi que le Dr. Sharon Hatcher et le Dr. Mario Laroque qui nous accompagneront le lendemain matin à Opitciwan. L’enthousiasme des voyageurs est à son comble; une journée de partage intense s’annonce!

Notre premier arrêt : l’École Niska (outarde) où nous attendent les élèves de première à sixième année au regard curieux et allumé! Là, nous partageons notre passion, la médecine, nous avons aussi l’occasion de donner aux jeunes des ateliers ludiques avec nos instruments médicaux et nos mannequins de réanimation. Ces ateliers ont pour but d’inspirer ces jeunes avides de rêves et leur démontrer qu’une carrière dans le domaine de la santé leur est aussi possible. Nourrir le rêve… Voilà le but!

Deuxième arrêt : L’École secondaire Mikisiw (l’aigle). Là aussi, nous sommes les bienvenus! Nous sommes accueillis par les étudiants de premier au cinquième secondaire et, là aussi, l’intérêt est omniprésent. Nous avons aussi prévu des ateliers ludiques, mais aussi d’informations sur les maladies transmises sexuellement, le diabète. À trois reprises, j’ai le grand plaisir de partager mon expérience de vie et ainsi démontrer que TOUT EST POSSIBLE!

Après l’entrevue à la radio communautaire, nous avons l’honneur de nous entretenir avec les ainés de la communauté pour ensuite participer, en compagnie des membres de la communauté, des marcheurs, du Chef d’Opitciwan, Christian Awashish, et de la grande Chef de la Nation Atikamek,  Eva Ottawa, au makocan (festin).

C’est après un bon repas, des présentations et discours que les marcheurs reçoivent les instructions pour le lendemain et que nous nous souhaitons bonne nuit, épuisés, mais heureux d’une journée si bien remplie!