Guy Bacon s’est levé à 5 h 30 et nous a fait du très bon café. Nous nous sommes levés à 6 h et nous avons de nouveau soigné nos ampoules. Serge a réalisé qu’il avait laissé ses clés dans l’auto, porte barrée. Le CAA est arrivé miraculeusement à notre rescousse et nous avons pu partir à 7 h 55 de Longue-Rive. Guy, Gaétan, Jennika et moi-même avons franchi Longue-Rive et nous avons pris l’ancienne route 138. En route, nous avons vu un petit ourson sur le bord de la forêt, espérant ne pas voir sa mère… À 9 h 59, heure où la première tour du World Trade Center est tombée, nous avons fait une minute de silence. À 10 h 28, heure où la deuxième tour s’est effondrée, nous nous sommes recueillis à nouveau dans un moment de silence. Nous avons prié et remercié le Grand Esprit pour notre vie. Le temps était ensoleillé, mais un petit vent de face s’intensifiait avec le temps. À midi, je suis allé chercher des sandwichs avec Serge. Les autres marcheurs continuèrent. Nous sommes arrivées à 14 h 15 aux Escoumins. Là, nous avons été accueillis par Marie-Pierre Ross d’Essipit et son mari, Dave Launière. Marie-Pierre vient de terminer son baccalauréat en éducation physique et Dave est policier à Essipit, mais originaire de Mashteuiatsh. Nous avons marché jusqu’au dépanneur de la communauté où nous sommes arrêtés pour un café et un chocolat. Guidés par Marie-Pierre et Dave, nous avons emprunté des petits chemins qui nous ont menés à la 138 où nous avons rencontré Denis Ross, Grand Chef de la communauté, qui nous cherchait déjà depuis une heure. M. Ross a marché 10 km avec nous. Éric Hervieux est venu nous rejoindre après s’être octroyé une journée de repos pour soigner sa cheville. Nous avons marché jusqu’à Cap-Bon-Désir, soit près de 36 km de marche au total. Par la suite, l’agent Patrice Vachon est venu chercher tout le groupe et nous a ramenés à la salle communautaire où nous attendaient le chef et quelques membres de la communauté. Nous avons marché avec eux autour de la communauté, soit 2,5 km. Nous sommes revenus à la salle communautaire où j’ai discuté du projet et où j’en ai profité pour remercier les gens de la communauté pour leur accueil. Nous sommes par la suite revenus vers les chalets pour souper et pour nous préparer pour lundi où nous aurons l’occasion de nous rendre à l’école primaire et l’école secondaire pour une rencontre avec les élèves. Nous partirons vers 11 h 30 pour Tadoussac, soit 29 km.