Jour 10 - « Nutsheniu aimun »... La langue des frères!

Nous sommes arrivés à Oujé-Bougoumou ce jeudi soir, village très particulier par son urbanisme très autochtone; ici, les rues sont orientées de façon à ce qu’elles convergent toutes vers les infrastructures communautaires situées au centre de la communauté. Les édifices y sont magnifiquement uniformes et resplendissent par leur architecture exclusive et unique.

Nous nous installons au Capissisit Lodge, un magnifique endroit. Nous y rencontrons le chef Reggie Neeposh, qui nous assure de la collaboration de sa communauté quand nous reviendrons en 2016. Plus tard, nous discutons avec la directrice des services communautaires, Sarah Imrie et son conjoint Rob au sujet des rencontres du lendemain et de la manière dont on pourrait améliorer ces rencontres lors de notre prochaine visite.

Le vendredi matin, après notre déjeuner, nous nous rendons dans les écoles primaires et secondaires pour nos visites maintenant habituelles avec les jeunes de la communauté, MA transfusion d’énergie. Malheureusement, plusieurs sont absents dus à la semaine culturelle et à des tournois de hockey. Ceux-ci qui sont présents ne manquent toutefois pas d’intérêt, sont très attentifs et réceptifs à mon message de persévérance. Au terme de notre visite, Jean-Charles et moi rentrons à l’hôtel pour travailler un peu sur nos dossiers.

Le dîner a lieu à la Maison des ainés; nous y sommes accueillis par John David Miamscum, un homme de 84 ans qui nous salue en innu… et il me mentionne qu’il connait l’innu, car c’est le langage qu’il parlait jadis dans la forêt! NUTSHENIU AIMUN!!! La langue de la forêt!! Je partage mon histoire et mon discours avec les ainés présents… en innu! Je parle plus lentement et l’on me comprend!

Nous sommes ensuite attendus au musée. FASCINATION ULTIME!! La beauté de l’endroit, la quantité et la qualité des artéfacts sont incroyables! À VISITER!! Pour un Innu comme moi, ce musée revêt un intérêt distinctif…voir émouvant, car on décèle dans les artéfacts de territoires….. Des cultures contigües, des cultures presque jumelles!! On rencontre Kevin Brosseau, un linguiste autochtone de Waswanipi, qui m’explique qu’il y a beaucoup de similitudes entre la langue cri et l’innu… que les ainés cris se disent ‘eenou »; certains phonèmes sont retrouvés d’une langue à l’autre….. On retrouve également des similitudes dans l’art; des  motifs d’une ressemblance frappante à ceux retrouvés chez les Cris, les Innus et même, les Naskapis! À l’origine, nous fréquentions tous les mêmes territoires; ce qui nous différencie maintenant s’est établi avec la venue des postes de traites et la sédentarisation de nos peuples… À l’origine, nous sommes donc TOUS FRÈRES! Voilà qui devrait nous unir! Se concentrer sur nos racines originaires communes, voire identitaires… pour se rassembler… eh non se diviser! …. Et je repense à la prière des ainés cris de la Saskatchewan durant laquelle on remercie Itche Manitou en disant « Tshinishkumetin” qui veut dire MERCI en innu!!! On l’utilise d’un océan à l’autre! Nous sommes originairement FRÈRES! Un langage commun… une culture commune… Un bagage identitaire collectif IMMENSE! …

Avant notre départ, nous sommes conviés à un grand festin; du caribou, du castor, de l’outarde, de la banique… et une panoplie de desserts font foi d’un partage sans équivoque. Je m’entretiens avec les ainés; je leur dis comment ma grand-mère appelait en innu…. ils traduisent en riant : “Ahhhh! Tête de cochon!”…. et ma mère lorsque j’étais petit : « Ohhhh… le mignon »….. et le nom qu’on donnait à ma mère….. ils répondent : « Ahhhhh…. la belle femme!! » …..Un partage unique!! J’ai ADORÉ CETTE RENCONTRE!!! Quel élément crucial sont les ainés pour nos communautés! Les ainés sont porteurs de notre passé….. Transmetteurs de notre langue et notre culture….. de notre IDENTITÉ!! Il serait si important que nos jeunes soient imprégnés de ces précieuses connaissances, leur offrir ces richesses qui nous rassemblent tous et ainsi, les rendre fiers de leurs racines!

Nous devons reprendre la route vers Chicoutimi en début de soirée….. Je serais resté plus longtemps. Quelle conversation enrichissante!!! Toutefois, je sais que je reviendrai très bientôt!

TSHINUSHKUMETNEU MES FRÈRES CRIS!!!! MEEGWETCH!!!